Nogaro

Nogaro en Armagnac

nogaro_11-1426590604.jpg

Nogaro du latin Nugarolium, lieu planté de noyers, est une Sauveté (ville créée au Moyen Age à l’initiative de l’Eglise dans le cadre du droit d’asile). Les maisons de Nogaro sont construites en longueur et très étroites. Elles possèdent dans le périmètre proche de l’église, un jardin (ou cour intérieure) que l’on baptise ici du joli nom d’Ayguecéu », « l’eau du ciel ».

C’est Saint-Austinde, archevêque d’Auch, qui fonda la ville sur un alleu que lui vendit Guillaume Raymond Nogaro. Il souhaitait y réunir ses conciles.

Austinde fit bâtir une église dédiée à Saint Nicolas qu’il consacra en 1060 au milieu d’une grande affluence de peuple, de seigneurs et de dignitaires accourus de toute la Gascogne. Très rapidement il la dota d’une collégiale et y établit un collège de chanoines et de chanoinesses.

Il donna la sainte Vierge comme patronne de Nogaro, voilà pourquoi depuis une date ancienne on célèbre la fête patronale, le 15 août, jour de l’Assomption.

Les dates qui ont marqué notre cité :

  • En 1104, le Comte Bernard III fit bâtir un hôpital pour accueillir les lépreux. Il reçut le titre honorifique de chanoine de la métropole
  • En 1250 des moines Franciscains ou Cordeliers s’établirent dans le diocèse. Quant aux Capucins ils fondèrent leur couvent en 1620.
  • En 1569, après avoir ravagé Aire sur l’Adour, les huguenots dirigés par Montgoméry s’attaquèrent à Nogaro. Ils détruisirent les voûtes de l’église, plusieurs chapiteaux et incendièrent la maison canoniale.
  • En 1607, Henri IV rattacha l’Armagnac et tous les pays gascons à la couronne. Nogaro devint alors une ville royale. Elle le restera jusqu’en 1642.
  • Le 26 avril 1660, escorté par d’Artagnan et ses mousquetaires, Louis XIV s’arrêta à Nogaro. Il était en route vers Saint-Jean-de-Luz où il devait épouser l’infante Marie-Thérèse.

Située sur le GR 65, Nogaro est ville étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle reliant Le Puy en Velay à St Jean Pied de Port.

Ville de traditions, place importante de la course landaise, Nogaro est aussi et surtout une petite ville dynamique résolument tournée vers l’avenir avec son circuit automobile accueillant des compétitions internationales et son aéroclub, l’un des plus performant du grand sud et affilié à quatre fédérations : avion, vol à voile, hélicoptère, ULM.

Nogaro est une ville accueillante et sportive, avec son complexe sportif, ses arènes typiques, haut lieu réputé de courses landaises, son circuit automobile de renommée mondiale, et son aérodrome ouvert à la circulation aérienne publique, son école de pilotage.
Elle a su garder tout son charme d’antan et perpétuer toutes les traditions du terroir d’Armagnac Noir, celui qui produit cette eau-de-vie unique et enthousiasmante que subliment des décennies de vieillissement : l'Armagnac (extrait des mots du Maire).


A visiter

cdt32_0058544-1426590960.jpg
Consultez les sites à visiter sur le site de l'Office du Tourisme
- Le Château d'Espas,
- Les Arènes de Nogaro
- L'église Saint Nicolas
- Le Circuit automobile d'Armagnac
- Musée du Paysan Gascon à Toujouse
- La Tour de Termes d'Armagnac

Retour à la page Idées de Séjour