Marciac, grand site Midi-Pyrénées

Les hébergements en Val d'Adour

Les producteurs à la ferme en val d'adour

Les producteurs à la ferme autour de Marciac

chateau-viella-1404216704.jpg
Liste des producteurs à la ferme dans le secteur de Marciac : foie gras, conserve de canards, Madiran, Floc, Armagnac, Pacherenc Vic-Bilh ...

MARCIAC, Grand Site Midi-Pyrénées

jazz_in_marciac_off-1404210519.jpg
Marciac est une bastide royale, fondée à la toute fin du XIIIe siècle (1298) à la suite d'un paréage entre Étienne de Lupé, abbé de la Case-Dieu, Arnaud-Guilhem III, comte de Pardiac et le sénéchal de Toulouse, Guichard de Marciac, qui construisit la bastide, lui donna ses coutumes et lui laissa son nom.
Les coutumes furent confirmées en 1300 par le roi de France Philippe IV le Bel.
La ville originelle était entourée de remparts, percés de huit portes surmontées de tourelles tout autour desquels avait été creusé un large fossé, lui-même défendu par d'autres murailles. De larges privilèges firent le succès rapide de cette bastide.
La ville nouvelle détourna à son profit le chemin de Saint-Jacques qui passait jusque là à Saint-Justin et se dirigeait sur Maubourguet. Quatre hôpitaux peuplèrent la ville ainsi que les ordres religieux: Augustins et Dominicains, Ordre du Saint-Esprit1.

C'est une bastide à deux axes de modèle gascon (église en retrait par rapport à la place centrale). Elle est organisée autour de sa place centrale à arcades, et divisée en parcelles (îlots), les rues sont parallèles et perpendiculaires les unes aux autres.

Son église possède le plus haut clocher du département (87 m).

Le Patrimoine

- La place et ses arcades
- église gothique Notre-Dame de l'Assomption XIVème siècle
- les arènes,
- le mur d'enceinte
- Le Musée : Les territoires du Jazz.

L'office de tourisme de Marciac vous informe sur les activités.